S.14. (106) Frêne de Pennsylvanie

  

Frêne de Pennsylvanie

Le frêne de Pennsylvanie ( Faxinus pennsylvanica Marsh. ) ou le frêne rouge est une espèce indigène qui n’est présent que dans le sud du Québec, ainsi qu’au lac St-Jean. Il suit la vallée fluviale du St-Laurent et fait presque tout le tour des Grand Lacs. Cet arbre de taille moyenne, mesure généralement de 12 à 25 mètres. Le tronc reste en dessous de 60 cm de diamètre. Il peut vivre environ un siècle. Son tronc est parfois droit et élancé, parfois, croche et tordu.

Frêne rouge : tronc et feuilles

L’écorce grise chez les arbres jeunes est fissurée chez les sujets plus âgés. L’écorce est lisse, de gris rougeâtre à brun rougeâtre lorsqu’elle est jeune. En prenant de l’âge,elle forme des crêtes brun grisâtre étroites, irrégulières et quelque peu arrondies qui ont tendance à se recouper, dessinant des figures irrégulières en forme de losange. Durant l’hiver, la teinte rougeâtre des branches les plus jeunes est souvent visible de loin.  

Son bois à grain grossier est dur, lourd, flexible et plutôt fort. Il est utilisé pour faire des manches d’outils, ainsi qu’en ébénisterie dans la fabrication de meubles. Le bois est d’une qualité inférieure que celui du frêne blanc, mais il est tout de même souvent vendu sous ce nom.

Les feuilles, composées, pennées, longues de 15 à 30 centimètres comportent généralement 5 à 9 folioles à court pétiole de couleur verte devenant jaune doré à l’automne.

Frêne : fleurs et feuilles

Les fleurs sont portées, à partir des bourgeons latéraux, en grappes allongées qui possèdent des ramifications opposées et des tiges pubescentes. Les fleurs mâles sont plus compactes durant la floraison que les fleurs femelles. On trouve les grappes de fleurs mâles et de fleurs femelles sur différents arbres, de sorte que ce n’est que sur les arbres femelles que les fleurs donnent lieu à la production des fruits.

Frêne : samarres allongées

 

 

 

 

Les fruits, de 25 à 40 mm, possèdent une poche de graines basale légèrement renflée, plutôt ovale, qui tend à fusionner pour former une aile aplatie, plutôt elliptique, souvent un peu torsadée et dont le sommet arrondi peut présenter de petites échancrures.

Son fruit, en forme de samare avec une aile très allongée, s’assemble en grappes avec d’autres. Ils restent accrochés aux branches au début de l’hiver.

Gros bec

Ainsi, certains visiteurs, tels le gros-bec, peuvent se nourrir pendant toute la saison froide.

Visionnez cette vidéo sur le chant d’oiseaux , surtout du cardinal

http://youtu.be/emwU6bH2vl0

Pour revenir au site «arboretum» cliquez sur la flèche en haut à gauche de l’écran.

Arboretum Gabriélis, O.B.

Arboretum Gabriélis, O.B.