S.15. Pin noir d’Autriche

Pin noir d’Autriche

Le pin noir d’Autriche ( Pinus nigra ssp. austriaca Arnold )est un conifère monoïque au feuillage persistant regroupé en faisceau 2 de 10 à 15 cm de long, rigide et piquant. Le feuillage est odorant, vert foncé parfois bleuté. Cette plante est à texture moyenne et au port pyramidal large, dont la couronne s’élargit et s’arrondit avec l’âge.

Le pin  noir est originaire de l’Europe Centrale et du sud-est de l’Asie occidentale. C’est un grand arbre puisque sa taille atteint 20 à 55 m. de hauteur à sa maturité. Le pin noir Préfère un sol pauvre à riche, léger, mais tolère aussi bien un sol argileux compacts que les sols calcaires alcalin, humide  . Il peut  pousser sur des roches superficielles, il affectionne même les sols pauvre et sec .

Écorce du pin noir d’Autriche

 Son tronc puissant, certains spécimens ^peuvent atteindre 5 à 6 m de circonférence, est bien protégé par une écorce épaisse, brun noirâtre, qui se divise en mosaïque et avec le temps, se détache tel des pièces de puzzle.L’écorce de son bois est grisâtre dans le jeune âge puis se crevassent en larges plaques épaisses de couleurs noirâtre en vieillissant. cette écorce est couverte de larges écailles plates séparées par de profondes fissures qui s’élargissent de plus en plus avec l’âge. Ces détritus d’écorce, la chute des vieilles  aiguilles, la chute de branches mortes et des anciens cônes, constituent un tapis de matières organique favorable  à la santé des pins. Comme pour tous les arbres, cette couche d’humus naturel est précieuse pour le bon développement des pins et notamment leur résistance aux maladies.

Le plus largement planté en qualité d’arbre d’ornement est le pin noir.  Les feuilles  nommées aiguilles très rigides et très pointues, ont chacune deux branches formant un V, sont de couleur vert-foncé, et ont huit à vingt centimètres de longueur.  C’est son feuillage composé d’aiguilles vert foncé et sombre,  qui lui a valu ce nom. Il est vrai que ce pin spécialement dans son jeune âge, elles peuvent être groupées par 2, 3 ou 5.

 Les cônes d’ovules et de pollen apparaissent à partir de mai ou juin   Les chatons mâles libèrent leur pollen, qui grâce au vent, ira féconder les colonies de fleurs femelles situées à proximité sur les mêmes branches. De cette fécondation naîtra un cône tout d’abord verdâtre de 3 à 9 cm de long.. Les cônes de graines mûres ont de cinq à dix centimètres de long, et ont des écailles arrondies; le mûrissement, qui s’effectue en septembre et novembre, dix-huit mois après la pollinisation, fait passer leur couleur du vert au jaune chamois clair.Les graines, pourvues d’ailes, sont dispersées par le vent lors de l’ouverture des cônes, de décembre à avril. La maturité sexuelle de l’arbre est atteinte entre quinze et quarante ans. De grosses quantités de graine sont produites tous les deux à cinq ans. Ces cônes subissent une longue maturation et deviennent brunâtres. Les graines fécondées au début de l’été passent l’année sur l’arbre, elles seront mûres que l’automne suivant. Bien que prête à donner vie à une jeune plantule, la graine va rester enclose dans les écailles protectrices du cône encore une année complète, elle ne s’envolera qu’à sa troisième année. Le pin noir ne se montre pas pressé d’assurer sa descendance, c’est peut-être lié au fait qu’il peut vivre jusqu’à 600 ans, alors pour lui, rien ne presse.

 

Arboretum Gabriélis, O.B.

Arboretum Gabriélis, O.B.