S.26.(8) Épinette de Norvège

Épinette de norvège

Épinette de Norvège

Épinette de Norvège au centre, épinette bleue à droite

Épinette de Norvège au centre, épinette bleue à droite.    12 oct. 2014 (O.B.)

 L’épinette de Norvège « Picea abies ( Karst. )» Originaire du nord de l’Europe est un arbre à la cime conique étroite qui peut atteindre au Québec 20 mètres, mais dans son habitat naturel jusqu’à 50 mètres. Comme l’épinette de Norvège croît plus vite que nos propres espèces, elle est souvent plantée pour le reboisement. Elle requiert le plein soleil et pousse rapidement sur divers types de sols pourvu qu’ils soient bien drainés. Elle est également utilisée comme arbre d’ornement.

de l’arboretum Gabriélis, 29 janvier 2012

L’écorce fissurée de l’épinette de Norvège est brun rougeâtre pour devenir, avec l’âge, foncée ou grise.

Les rameaux brun rougeâtre ou brun orangé sont souvent glabres ou avec quelques rares poils. Le bourgeon terminal est brun rougeâtre. Les aiguilles d’un rameau d’épinette séché tombent plus facilement que celles du sapin; c’est pourquoi il est plus avantageux d’utiliser ce dernier comme arbre de Noël.

L’épinette de Norvège se distingue bien des épinettes canadiennes par son feuillage vert jaunâtre et ses cônes sont plus grands.

Les aiguilles sont courtes disposées en spirale, persistantes, portées sur des coussinets saillants. Les aiguilles du dessus sont dirigées et courbées vers la pointe du rameau que les aiguilles latérales. Même aplaties, elles présentent quatre faces et ne mesurent au plus que 1,5 cm. Le contraste de couleur entre jeunes et anciennes feuilles est saisissant.

Les fleurs sont unisexuées, soit mâles, soit femelles, jamais les deux à la fois, mais on trouve les deux sexes sur le même sujet.

Les cônes femelles, longs de 10 à 16 cm, prennent une coloration verte ou jaune lorsqu’ils sont jeunes, ils deviennent brun luisant à maturité. Ils mûrissent à l’automne de la première année, s’ouvrent pour libérer leurs graines. L’écaille des cônes est sans épine avec un bord denté

Cette essence a connu un franc succès en raison de sa facilité d’adaptation au sol québécois ainsi qu’à sa croissance rapide et sa grande productivité. L’intérêt a brusquement diminué lorsque les propriétaires de boisés et les aménagistes forestiers ont constaté les dégâts causés aux plantations par le charançon du pin blanc.

29 janvier 2012, O.B.

On peut voir au pied de l’épinette de Norvège de l’arboretum Gabrielis que certains animaux ont trouvé leur nourriture en mangeant les nombreuses graines que contiennent les longs cônes de cet arbre.

Sur la musique de François Paquette nous vous offrons quelques minutes d’oiseaux. En forêt, j’ai installé un poste d’alimentation pour les oiseaux. Mésange à tête noire et à tête brune, Sittelle à poitrine rousse, Geai bleu, Pic chevelu fréquentent les cônes d’Épinette de Norvège,voilà ce que vous pouvez visionner dans cette vidéo de 7 min. et 23 sec.

http://youtu.be/FLpCJ338Y1o

Quand la vidéo est terminée , cliquez sur la flèche à gauche en haut de l’écran pour revenir sur le site de l’arboretum Gabriélis.

Arboretum Gabriélis, O.B.

Arboretum Gabriélis, O.B.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s