S.28. (114) Lilas du Japon

Lilas du japon

Syringa-Ivory-Arbre

Lilas du Japon «Ivory Silk

Le lilas du Japon (Syringa reticulata) (Ivory Silk Japanese Tree Lilac) de la famille des Oléacées, est originaire des montagnes du Japon, de la Manchourie et du Nord de la Chine. En 1875, le botaniste soviétique Maximowicz a, pour la première fois, décrit cette espèce. Elle fut introduite aux États-Unis en 1876 à l’Arnold Arboretun de Boston.

Lilas du Japon (21juin 2014) (O.B.)

Lilas du Japon ( Ste-Dorothée, 21juin 2014) (O.B.)

 Le nom générique vient du Grec syrinx, qui signifie « une pipe ». Ceci fait allusion aux tiges creuses de cet arbuste. Reticulata pour « réticulé ou formant un réseau », faisant allusion aux nervures des feuilles.

Tronc et écorce du lilas du Japon (O.B.)

Tronc et écorce du lilas du Japon (O.B.)

Syringa Reticulata ‘Ivory Silk’ est une plante hermaphrodite (  présentant les deux sexes dans la même fleur) au feuillage caduc et au port ovoïde. Le feuillage est vert brillant dessus, grisâtre dessous, prenant une teinte jaune brunâtre à l’automne sans intérêt horticole. Les fleurs sont regroupées sur de longues panicules pouvant atteindre près de 30 cm, blanc ivoire (plus blanc que l’espèce) et odoriférantes. Les fruits sont présents sous forme d’une capsule brunâtre, sans intérêt horticole et persistants une bonne partie de l’hiver. Il s’agit d’une plante à écorce brun cuivré, puis grisâtre avec l’âge à lenticelles blanches. Dans de bonnes conditions de croissance, cette plante peut vivre plus de 40 ans. C’est le plus tardif des lilas. Comme pour le lilas commun, il est préférable de couper les inflorescences fanées après la floraison qui réduisent la formation des boutons floraux pour l’année suivante

Lilas du Japon (arboretum Gabriélis, 29 janv. 2012)

Ce  petit arbre ou arbuste décoratif, peut atteindre 10 m, port ovoïde et compact, portant ses branches ascendantes sur un tronc solide; supporte une ombre légère, mais préfère le plein soleil. Le lilas du Japon s’adapte à différents sols, mais pousse bien dans un sol neutre ou calcaire. Il  aime les sols frais, mais sans excès. Son enracinement est superficiel.

Le spécimen qui est à l’arboretum Gabrielis est vraiment spectaculaire par sa hauteur et son envergure. Les spécimens qui décorent certaines propriétés sont arbustifs pour la plupart.

Fleurs du lilas du Japon (21 juin  2014) (O.B.)

Fleurs du lilas du Japon (21 juin 2014) (O.B.)

Son  écorce est rougeâtre, une feuillaison dense et hâtive, ses feuilles simples sont opposées, ovales, caduques,  amples et acuminées, vert brillant dessus, grisâtre dessous. Leur revers peut être légèrement pubescent.

Feuilles du lilas Japonais   (7 juil. 2014,Ste-D. O.B.)

Feuilles du lilas Japonais (7 juil. 2014, Ste-D. O.B.)

Le lilas du Japon a une floraison en grandes panicules blanc crème. Les fleurs bisexuées sont groupées en longues panicules jaune crème à l’odeur agréable. Le lilas du Japon fleurit abondamment dès la mi-juin, environ deux semaines après la floraison des autres lilas.

  Bien que cela ne soit pas absolument nécessaire, vous pourrez supprimer les inflorescences dès que celles-ci seront fanées, gage d’une floraison abondante l’année suivante.
Le lilas japonais ivory silk a besoin d’un sol riche, frais mais bien drainé.
Bien que supportant un peu d’ombre.  Une exposition ensoleillée favorisera grandement la floraison. Plante intéressante par sa couleur et la période de sa floraison, on l’utilise en isolé, en association ou en alignement comme arbre de rue. Sa transplantation est aussi facile que le lilas commun.

Syringa Reticulata est probablement un des lilas les plus résistants aux insectes et aux maladies de ce groupe, mais présentant quand même une certaine sensibilité à la brûlure bactérienne et aux autres maladies et insectes de cette famille. Il est important de favoriser une bonne circulation d’air pour diminuer l’impact des maladies. Résiste au cerf de Virginie, supporte bien la pollution.

Cette plante attire les colibris et les papillons.colibripapillon

Lilas du Japon,Syringa reticulata (Arboretum Gabrielis) (O.B.)

Lilas du Japon;Syringa reticulata (Arboretum Gabrielis) (O.B.)

de Larry Hodgson

La floraison des lilas (Syringa) dure, avec les variétés hâtives, mi-saison, tardives et très tardives, presque deux mois. Par contre, chaque lilas individuel ne fleurit qu’environ deux semaines. Après cette floraison, des milliers de jardiniers québécois s’empresseront de couper les fleurs fanées, croyant que cela avantagera la floraison de l’année suivante. Malheureusement, ils ont tort.

En fait, on sait aujourd’hui que la suppression des fleurs fanées des lilas ne vous donnera pas une fleur de plus. Par contre, plusieurs jardiniers préfèrent quand même les supprimer, prétextant que cela embellit la plante. Qu’ils le fassent : cette taille, même si elle est inutile, n’est pas nuisible pour la plante. Par contre, il faut l’effectuer dans les deux semaines suivant la fanaison des fleurs. Si on taille plus tard que cela, on supprimera les boutons floraux de l’année suivante, car ceux-ci commencent à se former dès le début de l’été.

Fruits du lilas du Japon, (O.B.), 21 août 2014

Fruits du lilas du Japon, (O.B.), 21 août 2014

Autres formes de taille

Même si la suppression des fleurs fanées est inutile, cela ne veut pas dire qu’il n’est jamais nécessaire de tailler un lilas. En effet, on peut tailler pour d’autres raisons, comme pour réduire la hauteur d’un plant devenu trop haut ou pour égaliser sa silhouette irrégulière. Il est toujours préférable d’effectuer cette taille dans les deux semaines suivant la chute des fleurs, et ce, pour ne pas nuire à la floraison de l’année suivante.

On peut aussi vouloir rajeunir un lilas devenu réellement trop gros. Dans ce cas, on rabat toutes les branches à 10 à 20 cm du sol. La date de taille a alors moins d’importance, car l’arbuste ne refleurira pas avant trois ou quatre ans après une taille aussi radicale.

L’autre taille à effectuer, et celle-ci peut se faire en toute saison, est la suppression des «gourmands», ces tiges nombreuses qui poussent du pied de certains lilas, notamment le lilas commun. Idéalement, on les coupera au ras du sol.

Mon lilas ne fleurit pas!

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles un lilas fleurit peu ou pas. D’abord, la plupart des lilas ont une floraison plutôt bisannuelle : ils fleurissent abondamment une année, peu l’année suivante, bien la troisième année, etc. Par contre, la cause principale d’un déficit floral est une taille au mauvais moment : il faut toujours procéder… eh oui, je le répète, dans les deux semaines suivant la fin de la floraison.

Lilas du Japon, Ste-D. 21 août 2014 (O.B.)

Lilas du Japon, Ste-D. 21 août 2014 (O.B.)

Aussi, les lilas apprécient le plein soleil et un sol bien drainé, ni trop acide, ni trop riche. Si l’emplacement est devenu trop ombragé avec le temps, mieux vaut transplanter le lilas ailleurs. Évitez d’appliquer des engrais à gazon

près des lilas, car ils acidifient le sol et l’enrichissent trop. Si vous pensez que le sol au pied de votre lilas est trop acide, faites faire une analyse de sol et corrigez le pH du sol par des applications de chaux. Et voilà! Le lilas n’est pas du tout difficile à cultiver, mais il faut à tout le moins lui offrir de bonnes conditions de culture… et parfois un peu de taille!

Un moyen de se débarrasser des fourmis envahissantes.

 La solution est d’installer une bande collante ou répulsive, que l’on trouve facilement dans les centres de jardinage. On attache la bande collante autour du tronc en prenant soin de faire en sorte qu’elle soit hors d’atteinte des enfants… Il est parfois nécessaire de remplacer la bande pendant la saison.

Les détails aux soins de la plante

Instructions sur la mise en terre

Planter au printemps ou tôt à l’automne pour offrir aux plantes un meilleur début de floraison.
Choisir un emplacement qui permettra aux racines de s’étendre et aux branches de croître librement. Laisser un espace suffisant entre les plantes et les fondations des bâtiments, les murs et les balcons, de manière à ce que le feuillage croissance n’empiète pas sur la structure. Prendre note que les grands arbres ou les arbustes bloqueront les fenêtres ou toucheront au toit ou aux lignes électriques.
Pour préparer la zone de plantation, creuser un trou aussi profond que la masse racinaire et trois fois sa largeur. Après avoir retiré la terre, mélanger la terre avec un peu de compost ou de fumier. Ceci enrichie la terre et enlève la saleté actuelle, ainsi les nouvelles racines peuvent s’étendre facilement.
Pour retirer la plante du contenant, soutenir doucement la base de la plante, faire basculer de chaque côté et tapoter l’extérieur du pot pour la bouger. Tourner le contenant et continuer à tapoter, en bougeant la terre jusqu’à ce que la plante sorte lentement du pot. Le contenant peut également être retiré en le coupant délicatement sur le côté.
Placer la plante dans le trou. Si la masse racinaire est emballée dans une toile d’emballage, elle doit maintenant être retirée ainsi que toute corde ou fil fixant en place la toile. Si les racines sont bien serrées, séparez-les doucement avec vos doigts.
Mélanger la terre dans la zone de plantation, la tapoter fermement autour de la masse racinaire. Remplir le trou jusqu’à ce que la terre soit à la base de la plante, soit à la base des racines, pour la détacher de la tige principale.
Arroser bien la plante, puis ajouter 2 po (5 cm) de paillis, comme de l’écorce déchiquetée, autour de la zone de plantation. Garder le paillis à au moins 4 po (10 cm) de la racine de la plante puisque ceci garde l’écorce trop humide et cause de la pourriture.

Fleurs du lilas japonais

Fleurs du lilas japonais

Instructions sur l’arrosage

Selon la quantité de pluie, les nouvelles plantes doivent être arrosées chaque semaine jusqu’à la première saison de floraison. Un lent filet d’eau pendant une heure devrait suffire. Pendant les périodes chaudes, bien tremper le sol jusqu’à 20 cm (8 po) tous les deux à trois jours est préférable qu’arroser un peu chaque jour. L’arrosage en profondeur favorise la croissance des racines dans le sol, assurant une plante plus robuste, avec une meilleure tolérance à la sécheresse.
Pour vérifier l’humidité du sol, utiliser votre doigt ou un déplantoir pour creuser un petit trou et examiner le sol. Si les premiers 5 à 10 cm (2 à 4 po) du sol sont secs, un arrosage est nécessaire.
Surveiller les nouvelles plantes les deux premières années pour s’assurer qu’elles obtiennent l’humidité qu’elles ont besoin. Par la suite, elles devraient être suffisamment robustes pour survivre de par elles-mêmes.

Instructions sur la fertilisation

Les arbres établis doivent être fertilisés tous les 2 à 3 ans. Fertiliser au début du printemps lorsque les plantes commencent à pousser.
Les fertilisants sont disponibles sous plusieurs formes : granulé, à libération lente, fertilisants liquides, biologiques ou synthétiques. Déterminer la meilleure méthode d’application selon la situation et sélectionner un produit conçu pour les arbres et les arbustes, ou utiliser une formule tout usage équilibrée, comme les formules 10-10-10.
Toujours respecter les directives d’emballage du fertilisant relativement aux quantités et à la fréquence. Trop fertiliser les plantes ou appliquer le fertilisant au mauvais moment pendant la saison de croissance peut blesser la plante.

Instructions sur la taille

L’élagage peut être nécessaire pour retirer les branches mortes, favoriser une meilleure croissance, favoriser une plus grande quantité de fleurs ou maintenir une taille ou forme spécifique.
Les branches mortes doivent être retirées près du tronc, à la même égalité que l’écorce. Au moment de l’élagage pour contrôler la taille ou la forme d’une plante, les coupes doivent être faites sous le bourgeon de la feuille, avec un léger angle. Ce bourgeon sera où les nouvelles pousses sortiront.
Plusieurs arbustes peuvent être régulièrement taillés pour conserver leur forme, comme les haies, les bordures ou les plantations de fondation.
Toujours utiliser des outils propres et aiguisés lors de l’élagage. Plusieurs outils sont disponibles selon le travail à effectuer. Des cisailles à main, des sécateurs et des ébrancheurs conviennent parfaitement pour la majorité des arbustes. Les échenilloirs et les scies d’élagage conviennent mieux aux gros arbustes et arbres matures. Si un arbre est trop gros qu’il ne peut être élagué de manière sécuritaire avec un échenilloir, il est préférable de communiquer avec un service d’élagage professionnel

 

16 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. eric
    Sep 04, 2015 @ 12:21:59

    jai 3 lilas japonais et la croissance est tres lente .. planter depuis 4 ans environ et en plus jai quelque branches qui on seche j ai donc coupe c elle ci dois je metre de lengrais pour les aide c es temp ci ! ( automne) merci !

  2. Gaston Poirier
    Sep 23, 2016 @ 07:07:36

    Quand tailler ce lilas l’automne.

  3. Maryse Delage
    Juin 26, 2017 @ 08:07:54

    À quelle distance de ma fausse septique puis je planter mon lilac japonais sans que celui ci endommage ma fausse.
    Merci

  4. rémi
    Juil 01, 2017 @ 15:50:29

    quoi faire quand son lilas japonais à fendu au niveau de l ` écorce d`une longueur de12 pouces et celle -ci est sèche doit on enlever l` écorce abimer.

  5. MAltais
    Juil 02, 2017 @ 08:10:36

    Mon Lilas japonais perd ses feuilles de l’intérieur depuis la mi-juin, que dois-je faire? Merci

  6. enza
    Sep 04, 2017 @ 15:53:23

    l’écorce de mon lilas japonais ivory silk se fend et se détache
    Que dois-je faire pour le sauver
    Enza

  7. Ginette Grondin
    Mai 19, 2018 @ 06:15:45

    Comment me débarrasser des scarabées dans mon lilas japonnais.Quels fleurs ou vivaces mettre sous celui-ci

  8. Marthe Moreau
    Juin 10, 2018 @ 13:02:37

    Comment se débarrasser des scarabées qui colle apres mon lilas japonais et qui mange toutes mes fleurs

  9. Pat Mc Lean
    Juin 22, 2018 @ 09:16:28

    l’écorce de mon lilas japonais s’est fendue à plusieurs endroits et se détache. Je vois bien qu’il va mourir, déjà l’automne dernier, plusieurs branches sont mortes. Je crois qu’il est trop tard pour sauver celui-ci, mais quelqu’un sait-il pourquoi s’est arrivé?

  10. micheline vezina
    Août 21, 2018 @ 14:09:49

    j aimerais planté un lilas chinois est-que vous me le conseillé beaucoups de soleil

  11. Monique Samson
    Sep 03, 2018 @ 09:03:17

    Mon lilas japonais perd ses feuilles, comment l’entretenir. Merci

  12. JOCELYNE EMIEUX
    Sep 07, 2018 @ 10:26:33

    QUAND PLANTER UN LILAS JAPONAIS JE SUIS A 450 M D ALTITUDE

  13. Christine Gagné
    Juil 13, 2019 @ 15:44:37

    J’ai beaucoup de fourmis dans mon lilas Japon quoi faire svp

  14. Marie-France
    Juil 04, 2020 @ 16:10:54

    Mes lilas japonais ne fleurissent pas cette année et j’ai remarqué que c’était la même chose pour les lilas japonnais aux alentours. De plus, j’ai noté que les tiges où auraient dû pousser les fleurs sont « dénudées » …Pourriez-vous me conseiller?
    Merci 🙏😊🌈

  15. Louise
    Juil 29, 2020 @ 17:30:55

    À quoi ça sert de mettre des commentaires ou de poser des questions , on n’y répond pas

  16. Christian
    Oct 08, 2020 @ 09:48:11

    J ai planté 2 lilas japonais voila 3 ans cet automne , et il n a pas fleuri encore cet année.

    Ma question est ca prend combien d année pour que l arbre fleuri apres l avoir transplanté, et s il a de quoi a faire pour qui le devienne , si besoin .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s