S.3. (102) Févier épineux

Trois féviers de l’arboretum Gabriélis, août 2012, O.B.

Le févier d’Amérique (gleditsia triacanthos L.) aussi appelé févier épineux à trois épines, carouge à miel ou épine du Christ, est un grand arbre épineux à feuilles caduques originaire de l’est de l’Amérique du Nord. Il apprécie les terrains alluviaux riches et humides même s’il supporte les terrains calcaires plus secs. Quant à sa croissance, elle est assez rapide.  Il arrive qu’on le plante dans les zones dégagées en vue de couper la force du vent.

août 2012, O.B.D’une hauteur pouvant atteindre les 30 mètres, ce févier peut vivre environ 120 ans. Sa cime irrégulière étalée et ovale porte un feuillage au couvert léger qui évoque celui de l’acacia. Du point de vue de son esthétique, il a un port majestueux de par la forme de ses branches qui retombent en ‘drapé’.

 Le tronc et les branches sont garnis d’épines très acérées, ces épines  tripartites de couleur marron brillante et pouvant atteindre 6 à 9 cm sont suffisamment piquantes et rigides pour avoir été utilisées en tant que clous par les premiers colons de Nouvelle-France. L’écorce  mince, fine, sensible au gibier, crevassée, est partagée en longues et étroites bandes verticales.

 Les feuilles alternes sont composées ou doublement composées de 20 à 30 petites folioles ovales, vertes l’été, mais qui tournent au jaune doré l’automne, produisent une ombre très légère. Le rameau en zigzag porte habituellement des épines. Les grosses branches épineuses sont caractéristiques.

 Les fleurs mâles et femelles sont séparées sur des rameaux différents de l’arbre sauvage.

 Les fruits persistants sont composés de gousses brun rougeâtre de pouvant atteindre 30 cm de longueur. Elles sont souvent contournées et tombent naturellement à l’automne.  

On peut obtenir une liqueur alcoolisée en faisant fermenter l’enveloppe de la gousse. Par ailleurs, ce fruit est aussi très apprécié des oiseaux et des mammifères.

  Le févier favorise  les insectes, qui profitent du nectar et pollen sucré de l’arbre, et des oiseaux qui non seulement trouvent de la nourriture mais également de la protection pour leur nids.

 Son bois dur, à aubier pâle et coeur brun rougeâtre est excellent, utilisable pour l’ébénisterie, la menuiserie, et très durable, il sert aussi à faire des traverses de chemin de fer et des piquets de clôtures.  Le févier d’Amérique est utilisé comme arbre d’ornement, surtout avec la variété ou cultivar sans épine.

La raison pour laquelle son nom en anglais parle du miel c’est-à-dire le « honey locust », s’explique par le goût de mielleux des tissus autour des fèves à l’intérieur des gousses

août 2012, O.B.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s