S.40. (151) Prunier myrobolan

de l’arboretum Gabriélis, 25m et plus. 16 juin 2012, O.B.

Arboretum Gabriélis O.B.

Le prunier myrobolan (Prunus cerasifera) appelé aussi «prunier-cerise»«prunier d’ornement» est de la famille des rosacées. Le Prunier myrobolan doit son nom au grec μυροβάλανος (myrobalanos) littéralement « gland parfumé », composé de μύρον « parfum » et βάλανος «gland». Il est commun dans la nature aux Balkans jusqu’en Asie Mineure et on le cultive pour ses fruits comestibles en Europe surtout en France. La couronne du prunier myrobolan d’abord irrégulière et érigée puis étalée. Les ramifications sont denses et buissonnantes, les fruits sont ronds, jaunes ou rouge, juteux et avec une saveur sucréeOn peut associer cet arbre au feuillage pourpre, avec d’autres possédant des feuillages verts ou panachés, pour faire de beaux contrastes de couleurs.
C’est une variété de prunier sauvage dont la hauteur varie entre 3 et 6 mètres habituellement. Exception faite pour le prunier de l’arboretun Gabriélis de Saint-Bruno en Montérégie, mesure plus de 25 m. de hauteur. C’est une espèce rustique qui s’adapte à tous les sols et en toute région, mais préfère les substrats argileux, modérément secs à frais, riches et neutres à très alcalins. L’écorce des jeunes pousses est verte, rougissant avec l’âge et devient brillante, brun-rouge, et se déchire en minces pellicules chez les sujets âgés. Les rameaux sont grêles et épineux dans la partie inférieure. Ses bourgeons

Le spécimen de l’arboretun Gabriélis possède une valeur exceptionnelle en raison de ses dimensions. Il est probablement le plus gros de son espèce au Québec car il mesure 168 cm de circonférence. Ses Rameaux sont verts, finement pubescents. Ses feuille ovales finement crenelées, vert profond, luisantes (5 x 3 cm); à face inférieure  mâte. Il produit en avril-mai, avant l’apparition des feuilles, une profusion de fleurs blanches aux reflets rosés, à 5 pétales, colorées au centre par des étamines dorées. Elles ressortent admirablement sur les rameaux de couleur sombre, marron rouge, presque noir. Les fruits ronds brillants sont d’abord verts et tournent jaunes ou rouges en mûrissant. Ils ont une queue courte et ont un diamètre d’environ 2 cm. L’écorce du prunier myrobolan de l’arboretum Gabriélis est perforée de milliers de petits trous alignés en rangées superposées tout le tour, du bas de l’arbre jusqu’à une bonne hauteur.

C’est l’oeuvre d’un tout petit oiseau, le pic maculé qui a une prédilection pour la sève de certains arbres et en particulier du prunier myrobolan. Curieusement l’arbre qui subit ces perforations depuis plus de quatre-vingts ans ne semble pas du tout affecté. Le prunier myrobolan est en général utilisé comme porte-greffe des autres pruniers. Les pépiniéristes greffent l’abricotier principalement sur le prunier myrobolan qui s’adapte à tous types de sols, mais plutôt secs. Il est approprié aux formes de plein vent.

Arboretum Gabriélis, O.B.

Arboretum Gabriélis, O.B.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s