S.42. Pruche du Canada

Pruche du Canada de l’arboretum Gabriélis O.B.

La pruche du Canada (Lat. :Tsuga canadensis L.) (angl. : Hemlock)   est un arbre grand majestueux appartenant à la famille des Pinaceae   de dimension moyenne pouvant atteindre 30 m de hauteur. Le tronc est droit, peut mesurer 100 cm de diamètre et fortement décroissant. La pruche du Canada est un conifère à croissance lente  qui peut mettre de 250 à pour atteindre sa maturité et qui peut vivre plusieurs centaine d’années.  Sa ramure est large et plutôt conique pour les jeunes arbres, mais devient irrégulière avec l’âge. Ses branches sont grêles, flexibles, étalées horizontalement. Les branches mortes sont persistantes sur l’arbre. Ses racines sont superficielles et très étendues. Ses racines peu profondes s’étendent sur une grande surface. Cette caractéristique rend la pruche plus susceptible aux renversements quand se produit de grands vents de tempêtes.

La pruche est présente en Amérique du Nord, à partir de l’Alabama et de la Georgie jusque dans la région des Grands Lacs. On la trouve aussi au sud-ouest du Québec. De tous les résineux, c’est l’espèce la moins tolérante au froid (zone de rusticité :4a), son aire de distribution naturelle, au Québec suit la rivière des Outaouais au sud-ouest, puis les rives du Saint-Laurent jusqu’aux environs de Rivière-du-Loup. Elle est aussi présente dans le sud de la Gaspésie. Au Québec, la pruche du Canada pousse souvent dans les érablières et les forêts mixtes, à l’ombre, croît lentement, et peut atteindre 30 m de haut et un diamètre de 100 cm. La pruche se trouve dans des habitats très variés couvrant un large éventail de textures et d’humidités, allant des sols secs très minces aux sables mal drainés. Peu exigeante au niveau de la fertilité, elle s’accommode bien des milieux pierreux. Cependant la pruche du Canada dépérit dans des endroits secs et trop exposés au soleil.

L’écorce est  brun foncé rougeâtre. Celle-ci s’écaille dès le plus jeune âge. Elle s’épaissie avec l’âge. L’écorce des arbres mature arbore de larges crêtes aplatis brun grisâtre foncé, parcourus par un réseau étendu de sillons. Lorsque des morceaux d’écorce se détachent on peut voir des taches pourpres. L’écorce de la pruche du Canada contient beaucoup de tanin et constituait autrefois une des principales sources commerciales de l’industrie du cuir. Ses branches sont grêles, Flexibles, horizontales et souvent tombantes et étagées. Les branches mortes sont persistantes sur l‘arbre. Les bourgeons brun verdâtres, d’une longueur maximale de 2 cm, pendent à l’extrémité des pousses.

Les feuilles de la pruche sont en forme d’aiguilles aplaties avec une pointe arrondie et munies d’un court pétiole. Elles sont courtes, mesurant entre 1 et 1,5 cm de longueur.   

Elles sont de vert foncé à vert bleuté sur le dessus, et sur le dessous, d’un vert plus pâle avec deux bandes blanches de stomates de chaque côté de la nervure principale ne dégageant aucune odeur.

La floraison a lieu au commencement du mois de mai. L’arbre porte à la fois des fleurs mâles à stigmates jaune pâle et  des fleurs femelles aux pistils vert pâle.

Les cônes à graines non ligneux, d’une longueur maximale de 2 cm, pendent à l’extrémité des nouvelles pousses. En octobre-novembre, Ces cônes brun à écailles arrondies renferment des graines ailées mesurant 2 mm. La pruche produit d’importantes quantités de semences, mais leur succès de germination est faible. Les semences étant sensible à la sécheresse, un endroit humide est donc requis. Du bois pourri qui retient mieux l’humidité et offre un microsite plus chaud est favorable à la germination. Sa croissance est qualifiée de lente, et demande 25 à 45% de pleine lumière.

Le bois de la pruche du Canada est jaune clair, teinté de brun rougeâtre.  Le bois de cet arbre est fragile et se fend facilement, mais plus fort que le bois du pin blanc. il est plein de nœuds et la valeur commerciale de son bois d’œuvre est peu élevée. La pruche du Canada fournit du bois à texture grossière, du bois brut, du bois de construction, des boîtes et des caisses, des traverses de chemin de fer et de la pâte. On utilise souvent la pruche du Canada et ses nombreuses variétés horticoles dans les travaux d’aménagement paysager. La pruche  peut aussi être utilisée pour la confection de sculptures végétales, car cet arbre accepte très bien la taille. Aujourd’hui, les grandes qualités de ce conifère sont redécouvertes. Les industries de la parfumerie et de la gomme à mâcher recherchent sa saveur particulière. L’aromathérapie, quant à elle, utilise son huile essentielle pour ses propriétés stimulantes et régulatrices du système nerveux. On l’utilise aussi en ébénisterie.

Les peuplements purs de pruches du Canada fournissent un couvert dense qui empêche de grosses accumulations de neige sur le parterre forestier. Les cerfs de Virginie passent souvent l’hiver dans les bosquets de pruches lorsque la saison est difficile et se nourrissent des aiguilles de la pruche, un de leurs aliments préférés. Plusieurs autres espèces fauniques comme la gélinotte huppée et le dindon sauvage apprécient également l’excellent habitat d’un peuplement dense de pruches. Les cavités des vieux arbres servent de nidification à de nombreux oiseaux et petits mammifères, et les petites graines ailées constituent une source d’alimentation importante pour le roselin et la mésange.

Cet arbre forme souvent des peuplements appelés prucheraies. Toutes les cimes densément feuillée forment alors une voûte qui laisse passer très peu de lumière jusqu’au sol, si bien qu’il n’y a à peu près pas de végétation qui pousse. Pa contre, quelques champignons seront facilement observables en fin d’été dans cet environnement dénudé. Les branches basses des vieux spécimens de Pruche du Canada, elles aussi soumise à l’ombre, n’ont pas de feuille et sont la plupart du temps cassées et tombées.

Arboretum Gabriélis, O.B.

Arboretum Gabriélis, O.B.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s