118. Nerprun bourdaine

 

Nerprun bourdaine, Rhamnus frangula (M)

Le Nerprun bourdaine, Rhamus frangula (M) est un arbrisseau haut de 2 à 6 mètres.

10.nerp.bourd.écorceL’écorce du tronc est caractéristique, grise, à intérieur pourpre taché de lenticelles claires.

Les rameaux souples portent des feuilles alternes pétiolées, ovales, d’un vert terne pour le dessus et luisant pour le dessous.

Les fleurs, petites et verdâtres et dont la floraison s’étale d’avril à juillet, donnent des fruits globuleux d’abord verts puis rouges et enfin noirs à maturité. Ils sont alors frais, juteux, un peu sucrés mais toxiques.

La floraison et la production de fruits s’étirent sur plusieurs mois, une caractéristique fréquente des plantes envahissantes

 Alerte

Le nerprun bourdaine est une espèce naturalisée d’Europe très envahissante qui nuit à la régénération de votre boisé.

Pourquoi est-il envahissant?

10..nerprun bourd.oiseau 1.-Croissance très rapide;

2.- S’implante dans une grande variété de milieux;

3.- Grande productions de fruits;

4.-Les graines peuvent survivre jusqu’à 3 ans dans le sol;

5.- Taux de germination extrêmement élevé (plus de 90%);

6.- Les souches peuvent faire plusieurs rejets.

7.-de nombreux oiseaux et mammifères, en consommant les fruits, participent à la dispersion de l’espèce.

De 430 à 1804 fruits sont produits par individu. Chaque fruit contient 2-3 graines les oiseaux comme vecteur de dispersion. Forme une banque de graines dans le sol.

 Une fois implanté, le nerprun bourdaine a toutes les caractéristiques pour envahir votre boisé. Il est important d’intervenir pour la sauvegarde des habitants fauniques et floristiques

 La meilleure façon d’éliminer la présence de cet indésirable est d’éviter qu’il se disperse. L’élimination des arbres porteurs de fruits est indispensable! Dites-le à vos voisins!

Pourquoi doit-on agir?

10.N.détruire

Couper chaque année les nouvelles pousses est un des moyens de contrôle

La propagation du nerprun cathartique et du nerprun bourdaine est, au fil du temps, en train de devenir une problématique nationale pour nos aires protégées. Il faut savoir que plus la population de nerprun augmente et plus sa propagation par les oiseaux sera grande.

L’éradication de ces deux arbustes envahissants ne peut se faire sans la participation de l’ensemble des acteurs de la société. Il devient donc primordial d’entamer un processus de conscientisation et d’implanter des politiques de contrôle de ces espèces envahissantes.

Il est maintenant impératif d’agir! Les solutions devront être fédérale, provinciale, municipale, agricole ainsi qu’au niveau individuel, pour permettre aux citoyens/citoyennes d’y participer.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s