123. Groseillier des chiens

 

Groseillier des chiens, Ribes cynobasti

Le groseillier des chiens, Ribes cynobasti  (I)   est un arbuste de 100 à 150 cm de hauteur muni de 2 à 3 épines à chaque nœud, et d’aiguillon plus ou moins nombreux. Les feuilles de 3 à 5 cm presque orbiculaire, tronqué ou cordé à la base, de 3 à 5 lobes. Les fruits sont munis de piquants, et la baie couleur lie de vin. La floraison est printanière. Le groseillier pousse dans les bois rocheux à l’ouest et au sud du Québec.

 Les groseilliers se distinguent des gadelliers parce que leurs branches sont inermes et que leurs fruits sont solitaires au lieu d’être regroupés en grappes.

Les variétés sauvages sont faciles à reconnaître, car ils ressemblent étroitement aux variétés cultivées.

Partie comestible : les baies, de taille variable, contiennent de nombreuses graines et sont tantôt lisses, tantôt duvetées, tantôt couvertes de poils raides. Certaines sont rougeâtres, d’autres pourprées et d’autres noires. Leur peau est translucide. Juteuses, elles sont savoureuses à maturité.

Comestibles crus ou cuites. Aucune espèce n’est vénéneuse et toutes peuvent servir à faire diverses gelées et confitures. Délicieuses en tartes, accommodez-les de la même façon que les groseilles de jardin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s