150′. Prunier noir

Prunier noir ,,arbre

Le Prunier noir, ou Prunus nigra, est le prunier sauvage du Canada. 150'.prunier noir écorceParce que la pollinisation des pruniers cultivés est complexe, il est toujours important de planter à leurs côtés au moins un prunier sauvage, prunus nigra préférablement, ou encore Prunus americana. Leurs fruits sont délicieux, il faut s’assurer de les cueillir mûrs à point. Ils sont magnifiques au printemps avec leur floraison, et leur parfum envahit les alentours …  Issu de semis, il n’a pas été greffé

Le prunier noir est un des premiers végétaux à fleurir au printemps. Sa floraison précède sa feuillaison et c’est la meilleure façon  de différencier un prunier d’un prunier d’Amérique qui lui, fleurit plus tard. Il est très joli de voir le contraste créé par ses fleurs blanc immaculé avec son écorce noire. Plus tard, les belles fleurs laisseront leur place à de petites prunes  qui arriveront à maturité entre la mi-août et le début du mois de septembre. Celles -ci sont comestibles, mais plutôt amères.

prunus_nigra_fleurs_1Le prunier noir est peu exigeant, comme en fait foi son habitat qui va de la plaine humide aux sols calcaires de l’est de l’Amérique du Nord. On le trouve souvent sur le bord des routes et des clôtures où il forme des haies, grâce à ses racines drageonnantes. Bien qu’il ne soit pas très difficile, il requiert cependant un sol bien drainé, ainsi qu’un bon ensoleillement, cependant il tolère tout de même une ombre légère.

 Le Prunier noir est un petit arbre de 7 à 10 m de hauteur. Ses feuilles d’une longueur de 5 à 12 cm, ovales ou ovées, longuement acuminées, glabres ou presque à la maturité. Les fleurs en ombelles latérales paraissent avant les feuilles. Le fruit (prune) d’une grosseur de  2 à 4 cm, d’un rouge orangé ou jaunâtre. La floraison est très printanière.

À un certain moment, ses masses de fleurs blanches règnent seules sur les haies, le long des bois, et l’on peut alors juger de son importance relative. Après quelque temps, les pétales rosissent, puis tombent et les feuilles apparaissent. Prunier noir fruitsLes fruits sont comestibles et font l’objet d’un certain commerce sur nos marchés.

Ses fleurs parfumées et ses fruits juteux font le bonheur de la faune locale. Elle est donc une source de nourriture importante pour les papillons, les oiseaux incluant les colibris à gorge rubis. Se régalent aussi de ses fruits de  nombreux mammifères tels que le cerf de Virginie, l’ours noir, le renard roux, le lynx roux du  Canada, le raton-laveur, le rat-musqué, les écureuils gris et roux et autres petits rongeurs.   

Nodule noir du prunier et du cerisier

Le nodule noir est une maladie causée par le champignon Apiosporina morbosa (syn. Dibotryon morbosum) qui affecte les cerisiers sauvages et ornementaux et qui peut se propager aux cultures fruitières. Elle provoque une diminution du rendement parce que les arbres gravement atteints perdent de leur vigueur et que pour lutter contre la maladie, il faut élaguer les branches infectées.

Signes150'.nodules du prunier

La maladie se caractérise par des renflements noirs, durs et allongés sur les rameaux. Ces renflements peuvent également se produire sur les branches ou le tronc. En général, un seul côté des rameaux est affecté, mais il arrive parfois que les nodules encerclent complètement une branche, entraînant la mort de cette dernière au-dessus du point d’infection. Les nouvelles infections se manifestent par un renflement vert, qui se gonfle, se fissure et devient noir au fil du temps. Les vieux nodules noirs peuvent être partiellement recouverts d’une moisissure de coloration blanche ou rosée et comporter de nombreux trous d’insectes.

Moyens de lutte

  1. Nettoyer les arbres tous les ans en enlevant les renflements durant l’hiver ou au début du printemps. Tailler les rameaux au moins 8 à 10 cm en dessous des renflements, car le champignon colonise les tissus sur une distance de plusieurs centimètres de part et d’autre des nodules. Enduire les plaies d’un produit cicatrisant, comme le Braco, le vernis à la gomme laque ou tout autre produit efficace en vente chez les fournisseurs de semences et de produits horticoles, ou badigeonner avec une pâte faite d’un mélange de bouillie bordelaise en poudre et d’huile de lin. Détruire tous les résidus d’émondage avant le printemps car les nodules émondés produiront des spores qui peuvent propager la maladie. Les arbres gravement atteints doivent être abattus et brûlés.
  2. Il est recommandé de bien nettoyer ou de détruire les cerisiers et les pruniers sauvages se trouvant à proximité des vergers pour prévenir les infections dans les nouvelles plantations ou pour lutter contre la maladie dans les plantations établies.
  3. Ces mesures permettront généralement de maîtriser la maladie. Toutefois, des mesures supplémentaires pourraient être nécessaires en cas de fortes attaques ou de problèmes répétés.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s