69. Sureau pubescent

 

Sureau pubescent, Sambucus pubens

Le Sureau pubescent, Sambucus pubens est arbuste d’une hauteur d’environ 1 à 4 m a une tige creuse remplie de moelle tendre d’un brun orangé. Il croît souvent en touffes. Ses feuilles opposées sont composées de 3 à 7 folioles dentées. Il a de gros rameaux. Ses bourgeons floraux sont gonflés et couverts d’écailles violacées. Ses nombreuses fleurs blanches créent des bouquets en forme de cônes d’une hauteur de 10 à 15 cm. Ses fruits rouges, charnus et globuleux, forment des masses voyantes dès le début de l’été.

Reproduction
Cette espèce fleurit au printemps, en avril et mai. Les fruits sont mûrs en juin.

Habitat, distribution
Il pousse dans les bois, les taillis et les clairières. Il est fréquent dans l’érablière à bouleau jaune et la bétulaie jaune. On le voit moins souvent dans les autres types d’érablières et de forêts mixtes. On le trouve dans les zones des forêts feuillue, mélangée et boréale.

Écologie
Le sureau pubescent croît souvent en compagnie du bouleau jaune. Il affectionne les lieux rocheux.

Usage
La moelle spongieuse du sureau est faite de cellulose pure et s’enlève facilement. Les branches ainsi vidées donnent des tubes dont on peut faire des pipes, des tire-pois et des chalumeaux pour l’eau d’érable. Ses racines, ses feuilles, ses rameaux et ses fruits verts sont toxiques. Les fruits mûrs ont mauvaise réputation à cause de leur goût et parce qu’ils sont parfois irritants pour l’intestin, même si certains les tolèrent bien.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s