75. Cornouiller stolonifère

 

Cornouiller stolonifère, Cornus stolonifera (A)

    Le cornouiller stolonifère est un arbuste à l’écorce rouge, qui pousse en abondance dans les terres humides de toutes les régions nordiques des États-Unis ainsi que dans les régions du sud du Canada. Il atteint une hauteur moyenne à maturité de 180 cm. Les tiges sont très souples, alors que les feuilles d’un vert moyen sont rondes à la base et pointues à l’extrémité. Le dessous des feuilles est également légèrement velu.cornouiller stolo.feuil

cornouiller stolonifère.fleurs g.À  la fin de mai, le cornouiller stolonifère laisse apparaître de petites fleurs sous forme de grappe d’un blanc laiteux. Les grappes de fleurs contiennent de 10 à 12 fleurs , ce qui fait paraître cet arbuste beaucoup plus attrayant. Les fleurs vont se transformer en fruits au cours de l’été. Le cornouiller produit ainsi une abondance de petits fruits cireux de couleur blanc crème.

On m’a raconté que traditionnellement, les fruits du cornouiller stolonifère étaient un des goûters préférés des chasseurs autochtones. Ils utilisaient aussi certaines parties du cornouiller avec du tabac pour en faire du kinnikinnick afin de le fumer lors de leurs évènements sacrés. On m’a dit que l’odeur de ce mélange était très agréable.. Cependant avec l’accoutumance, ce mélange pourrait peut-être avoir un effet de dépendance narcotique comme avec les drogues connues.chasseurs autochtones Certaines parties de l’écorce étaient aussi utilisées par les autochtones dans la fabrication du thé pour traiter les troubles du foie et de la poitrine.

Avertissement : toute les parties du cornouiller stolonifère peuvent être toxique si elles sont consommées en grandes quantités.

Un élément indispensable :

Le cornouiller stolonifère est un ingrédientindispensable à la survie du cerf de Virginie dans les régions nordiqaues de l’Amérique du nord. Le chevreuil ou cerf de Virginie se nourrit amplement des pointes des rameaux du cornouiller stolonifère pendant l’hiver. Dans certains territoires de chasse, le cornouiller stolonifère est très abondant et il est courant de constater que toutes les pointes des branches de l’arbuste ont été coupées par les chevreuils.Cornouiller stolo.Pointes

 

Cerf de Virginie (2013) O.B.

Cerf de Virginie (2013) O.B.

Phénomène intéressant : Les chevreuils broutent pendant l’hiver toutes les pointes des tiges du cornouiller stolonifère. L’arbuste réagit au printemps suivant, en doublant la tige au point de coupure comme en fait foi la photo ci-jointe. Le chevreuil en ce faisant s’assure d’une production double de pointes consommables pour l’hiver suivant.

  Très commun partout et extrêmement variable, plus luxuriant au nord-est du Québec. C’est un vermifuge très utilisé et c’était l’un des « bois de calumet » des Amérindiens. Il est aussi dit que le cornouiller stolonifère soulagerait les cas mineurs d’herbe à puce.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s