77. Cornouiller sanguin

Cornouiller sanguin, Cornus sanguinea (E)  à la fin d’août

Le cornouiller sanguin ou cornus sanguinea est un arbuste très commun dans les haies naturelles et le bord des bois, il appartient à la famille des cornacées.  Il est largement cultivé comme plante ornementale dont les cultivars (variété) ont été sélectionné pour la couleur, plus vive que l’espèce type des tiges en hiver. De stature modeste, environ 1.50 à 1.80 m, lorsque l’arbuste est taillé très court, presque au ras du sol. Il peut néanmoins atteindre 3 mètres avec l’âge si aucune taille n’est effectuée il prend alors la forme d’un  buisson avec de nombreux pieds qui se forment par drageonnage et élargissent l’ensemble. Combinez-le avec des conifères vert ou bleu sombre pour l’esthétique des contrastes, et n’hésitez pas à les associer avec des asters pour un très beau spectacle de couleurs en automne. Alors que la taille n’est pas une opération indispensable, il convient de noter que les plus beaux coloris des tiges hivernale, lorsque les feuilles sont tombées, sont obtenus sur les tiges de l’année: rajeunissez donc régulièrement le plan.

Les parties des jeunes branches exposées au soleil prennent une teinte rouge bien soutenue alors que les parties à l’ombre restent vertes. Ces rameaux sont glabres et de section cylindrique. Les bourgeons sont longs et fins, quasiment sans écailles, seulement protégés par des petites feuilles velues.

Les feuilles opposées sont simples et entières, leur limbe porte 3 à 5 paires de nervures qui convergent vers la pointe.
A l’automne, elles prennent de très belles couleurs rouges, bronzées puis vineuses et persistent longtemps sur la plante avant de tomber ; le cornouiller est l’un des derniers arbustes à perdre ses feuilles. Le feuillage, avec pourtant de belles feuilles elliptiques à ovales, n’est pas le principal attrait du cornouiller sanguin, ni la floraison en fin de printemps. En mai-juin effet, si de minuscules fleurs (5 mm) blanches aux pétales étoilés apparaissent en cymes aplaties de 5cm de diamètre, légèrement parfumée et attirants pour les pollinisateurs, elles laissent place à des grappes de baies vertes, puis rouge et enfin en août, elles cèdent la place à des baies sphériques noir bleuté mat qui ne sont pas comestibles, pouvant même causer des troubles digestifs en cas d’ingestion. . Ces fruits sont des drupes de la taille d’un pois, ils mûrissent en automne et les oiseaux les consomment, en dispersant ainsi les graines.

Cet arbuste est donc intéressant toute l’année, l’hiver par la couleur rouge de ses branches, au printemps par sa floraison mellifère, en été par son feuillage dense et en automne par les couleurs vives de ses feuilles.

Le cornouiller pousse dans toutes sortes de terrains y compris s’il sont secs, caillouteux, calcaires ou pauvres.Une exposition en plein soleil est requise si la mi-ombre lui conviendra malgré tout. Mais le sol profond et fertile lui est préférable Les cornouillers Sont rarement malades à condition que le sol soit bien drainé.

En prévention: 1 .- Ménager un lit drainant au fond du trou de plantation avec une bonne épaisseur de graviers. 2 .- Planter assez espacé. 3 .- Ramasser et brûler les feuilles malades tombées sur le sol. 4 .- Laisser le sol sécher sur quelques centimètres entre deux arrosages. 5 .- Ne pas arroser le feuillage en été. 6 .- Toujours désinfecter les instruments avant la taille. 7 .- Traiter en fin d’hiver à la bouillie bordelaise.

Soins: 1 -. Arroser tous les 10 jours avec du purin de prêle. 2 .- Couper les parties atteintes. 3 .- Pulvériser une décoction de prêle une fois par semaine sur les parties aériennes.

Comment protéger le cornouiller contre les parasites : Les cornouillers ne sont que rarement attaqués par les parasites excepté par quelques cochenilles. En prévention, examiner souvent les feuilles et les tiges. Pulvériser du purin d’ortie chaque mois.

 

 

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. Salanié Michel
    Août 02, 2018 @ 04:33:04

    Bonjour, je suis l’auteur d’un blog traitant divers sujets dont la botanique: http://www.carnetdalineas.com
    Je rédige actuellement un article sur les buissons et je voudrais savoir s’il est possible d’utiliser une de vos photos du cornouiller sanguin en citant votre magnifique site bien sûr.
    Dans cette attente.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s