Migration des oiseaux

(L’article qui suit a été écrit par le Frère Gabriélis vers les années 1950)

Oies blanches

Oies blanches

Discrètement, les uns après les autres, nos oiseaux sont partis. Mais où sont-ils allés?  Jadis, il n’y a pas bien longtemps de cela, on croyait tout bonnement que les hirondelles passaient l’hiver au fond des lacs et des rivières. Actuellement cela fait sourire; cependant la migration des oiseaux réclame de leur part un instinct si ingénieux et si sûr qu’on était bien excusable de ne pas y pen­ser, faute de preuves absolument irrécusables.

Ces preuves, on les a obtenues, abondantes et précises dès qu’on eût l’idée de capturer en grand nombre les oiseaux migrateurs pour les « baguer ». La bague portait la date et lieu de la capture, de sorte que si l’oiseau était repris ailleurs, on était fixé sur ses allées et venues. Par cet ingénieux procédé, on fut vite renseigné, tant sur l’ampleur que sur la périodicité des migrateurs. Le problème était ainsi posé, mais non pas résolu, hélas. Pour un mystère que l’on éclaircit, il en surgit cent autres encore plus obscurs et plus angoissants, car plus on s’élève, plus l’horizon s’éloigne.

bagueur d'oiseauxCes migrations d’oiseaux supposent on effet tant d’instinct tant de prévoyance, tant de sûreté, qu’on peut bien être déconcerté de rencontrer tout cela réu­ni dans de pauvres cervelles d’oiseaux.

La migration est donc un fait ; mais comment l’ex­pliquer? Sur quel chronomètre indéréglable les oiseaux lisent-ils l’heure du départ, et quelle boussole infail­lible leur indique-t-elle la route à suivre? Les navi­gateurs humains sont sujets aux erreurs et aux défail­lances, et les navigateurs ailés ne le seraient pas!

outardes Tout cela paraît d’autant plus surprenant qu’en général ce sont les jeunes oiseaux de l’année qui partent les premiers. On ne dira pas qu’ils se souviennent d’une route qu’ils n’ont jamais suivie. Ils arrivent pourtant aux lieux où leurs aînés n’arriveront que plusieurs semaines plus tard. Les oiseaux ont en effet leurs quartiers d’été et leurs quartiers d’hiver très exactement délimités; et il le faut bien d’ailleurs pour éviter Mais alors, comment se fait la répartition des territoires qui les met à l’abri des rassemblements dangereux?

 À la vérité, parfois les oiseaux se trompent; ce qui prouve simplement qu’ils n’agissent pas comme des machines totalement passives et inconscientes. Cette année on nous a parlé d’hirondelles surprises par le froid dans leur migration automnale, et qui sont tombées par milliers en Autriche. hirondelle_lpoLes amis des oiseaux en ont recueilli, dit-on, 50,000, et les ont fait transporter par avion dans des régions plus tièdes.

En temps normal, l’instinct de l’oiseau est as­sez sûr pour le mettre à l’abri de semblables mépri­ses. Ce n’est donc ici qu’une exception assez rare, sans doute, puisque la presse mondiale a pris la peine de la signaler. On serait plutôt surpris de voir que ces exceptions ne deviennent pas la règle si l’on ne savait par ailleurs qu’un Père veille jusque sur le moindre des passereaux. En général, les oiseaux reviennent fidèlement vers les lieux qui les ont vu naître; chacun a pu constater ce fait.

Tyran «tritri»

Tyran «tritri»

Le « tritri » batteur de corbeau qui a niché l’été dernier sur votre pommier chargé de fruits, nichera, sauf accident, l’été prochain, dans les mêmes parages, peut-être sur le même arbre.

 

corneille

corneille

Aussi la corneile pillarde se souviendra qu’elle doit éviter ces lieux si elle ne veut pas entrer en conflit avec son ennemi héréditaire.

Le minuscule et mélodieux troglodyte reviendra pareillement au poteau creux où l’été passé a grandi sa nichée; et pour lancer sa chanson sonore, il sau­ra retrouver son perchoir familier.

 

Troglodyte

Troglodyte

Sans guides, sans cartes, sans instruments, comment l’oiseau retrouve-t-il ainsi à coup sûr un point précis perdu au milieu d’un immense continent?,.. Comment?… Pourquoi?… Ce sont là les incessantes questions que nous suggère l’observation de la vie qui nous entoure. Plusieurs espèces d’oiseaux ne font pas précisément de migration de grande envergure. Ils se bornent à reculer pour ainsi-dire pas à pas devant le froid et la neige; par le fait, on n’a aucune peine à discerner les mobiles de leur recul. Mais pourquoi au printemps remontent-ils vers le nord?

  

hirondelles

hirondelles

L’hirondelle qui nous quitte au moment où la saison est encore tiède et belle, nous intrigue encore plus, car nous devinons fort mal les motifs d’un départ  si hâtif. Qui la prévient que l’heure est venue pour elle de changer d’hémisphère, et de s’en aller là-bas prendre ses quartiers d’hiver jusque dans l’Amérique du Sud? Serait-ce parce qu’elle doit aller loin qu’elle partirait plus tôt? Mais notre populaire goglu qui hi­verne dans les mêmes parages, ne nous quitte que beau­coup plus tard, bien qu’il soit loin d’égaler l’hirondelle en agilité.

 

Héron

Héron

Le spendide héron bleu,tout comme le grand monde,passe l’hiver en Floride. Ses migrations d’automne sont généralement très tardives. Il faut bien cependant qu’il parte en temps voulu, sous peine de trouver gelés devant lui les rivières et les lacs d’où il tire sa sub­sistance. À quoi lui serviraient en effet tous ses mo­yens de locomotion, tant aérienne que terrestre, si les vivres lui font défaut? Quel sens merveilleux le pré­vient à temps des brusques sautes de température?

hirondelle_rustiqueDécidément, ces petites têtes d’oiseaux recèlent bien des secrets et beaucoup de problèmes qu’ils nous posent ne sont pas près d’être résolus. Le mécanisme de l1instinct chez les animaux est une des questions les plus décevantes pour la sagacité humaine. Les tropismes piteux imaginés de nos jours pour essayer d’éclaircir ce mystère auraient certainement fait sourire le bon saint François d’Assise.

Frère  Gabriélis

Plusieurs oiseaux dans la vidéo qui suit ont été observés dans notre Arboretum Gabriélis

http://youtu.be/upODfeHtk1g

Les Kréations MartineCello vous présentent un montage avec la musique interprétée par Cello du forum http://www.oiseauxduquebec.org

 

——-

http://youtu.be/jqmxW1m3PZM

http://youtu.be/mfaS-OiL09I 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s