160. Saule pleureur doré

 

Saule pleureur doré, Salix babylonica var. aurea (B)

Le Saule pleureur doré, Salix babylonica var. aurea (B) est un croisement entre le saule blanc et le « vrai » saule pleureur (salix babylonica). Cet arbre est courrament planté au Québec pour l’ornementation. Cet arbre grandit très rapidement et peut atteindre 25 mètres de hauteur et à peu près 75 centimètres de diamètre. 160.Salix-alba-tristis3La cime est très large, très étalée, irrégulière et les rameaux pendent jusqu’au sol. Le tronc est souvent court, se divisant en quelques grosse branches ascendantes.

Ces arbres n’aiment pas les terres desséchées et leur seule exigence est d’être installés dans un endroit frais, un sol humide, avec suffisamment de place pour pouvoir s’étendre, car ils poussent vite et prennent de belle proportions.

Le genre Salix, qui comprend tous les saules, se réfère à la valeur médicinale des arbres. Les Amérindiens utilisaient l’écorce pour soulager les maux de tête. L’ingrédient actif de l’écorce de saule est l’acide salicylique, qui est utilisé pour produire de l’aspirine. Saules pleureurs font le mieux en plein soleil ou ombre très légère, mais ils tolèrent les sols alcalins. Bon élagage initial développe une forte, tronc central et des angles de direction forte et augmentera la longévité mais un 30-year-old weeper est ancienne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s